juin, 2016

Le cauchemar d’une vendeuse de légumes à Bangui

Il était 4h du matin quand une dame, vendeuse de légumes partait acheter ses marchandises. Deux jeunes empêtrant la même voie que elle, l’ont apostrophé « tantine ». A peine qu’elle s’arrête, elle reçoit un coup de gifle « kpaï » (c’était non loin de chez moi).