Centrafrique-Football: l’ancien capitaine des Fauves, Eloge Enza-Yamissi, tire sa révérence internationale

Eloge Ethisset Enza-Yamissi, de son vrai nom, est un joueur talentueux, polyvalent. Milieu offensif gauche, défenseur latéral gauche, milieu centre gauche, l’ancien capitaine emblématique de l’équipe nationale de football de Centrafrique a rangé les crampons à l’international le 24 mars. Mais poursuit le métier qu’il chérit tant, dans son club.

Eloge Enza-Yamissi avec le brassard des Fauves de Bas-Oubangui (photo: centrafriquefootball.cf).

Ce Bamara (lion en sango) tire sa révérence à l’âge de 36 ans pour, selon lui, céder la place à la nouvelle génération de footballeurs et chercher à relever d’autres défis. Il a passé près de 10 ans sous le maillot des Fauves. Grâce à son expérience de haut niveau et le concours de ses coéquipiers, la RCA a pu surclassé des grandes nations africaines de football. Il sait répondre présent à l’appel des amoureux du football, du peuple.

Son seul regret, le nôtre aussi d’ailleurs, est de ne pas avoir réussi à faire qualifier la RCA à la Coupe d’Afrique des Nations. Avec la détermination et le patriotisme qui l’anime, je sais qu’il va continuer à aider la nouvelle génération de près ou de loin, sous diverses formes, à relever ce défit: celui de finir ce que la génération Enza-Yamissi, Foxi, Mabidé, Momi et tant d’autres ont commencé.

Les Fauves de Bas-Oubangui avec leur nouveau capitaine, Geoffrey Kondogbia (crédit photo: centrafriquefootball.cf)

Un fervent supporter des Fauves en la personne de M. Chrysostome Grepkobou me l’a mentionné lors d’une discussion sur Facebook :

« On a gagné beaucoup d’équipes, mais on n’a pas réussi à nous qualifier pour la CAN. Cette équipe nous a fait vibrer en malmenant à Bangui des grandes nations africaines de football telles que La RDC, le Maroc, l’Algérie, et surtout le grand Égypte…  » Tout cela, avec la participation active du capitaine historique des Fauves, Eloge Enza-Yamissi. »

Le monde du foot a eu les yeux rivés sur la RCA à grâce à lui. Car dans le passé, cette nation ne fut connue qu’en basketball (pour avoir été deux fois championne d’Afrique, mondialiste…). Bref, la RCA est fier de toi cher « capi ». Ton nom est à jamais gravé dans l’histoire du football Centrafricain, dans le cœur du public.
Le peuple centrafricain et les amoureux du football te disent Merci et bon vent pour la suite de tes projets.

 

Les ambitions du Fauve après la retraite

Le Fauve continue de jouer dans son nouveau club, Annecy, tout en étant membre du bureau exécutif de l’un des meilleurs clubs de l’histoire de la RCA, AS Tempête Mocaf.

Dans la peau d’un futur entraîneur ? Pourquoi pas !

L’ancien capitaine des Fauves a clairement exprimé de son ambition de suivre la formation d’entraîneur plus tard. Connaissant la détermination du joueur, je sais qu’il le fera.

« Oui j’y ai pensé. J’ai réfléchi à commencer à passer mes diplômes pour entraîner. Mais il y a beaucoup de gens qui m’ont dit de ne pas lâcher et de continuer à y croire. C’est pour cela que j’ai voulu m’entretenir physiquement. »

Euloge Enza-Yamissi a mis fin à sa carrière internationale en apothéose, sous les ovations d’un public ému. Il a joué son dernier match le 24 mars 2019 lors de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019, contre la Guinée (0-0).

Comme l’a si bien dit l’éminent journaliste sportif et historien centrafricain, Fleury Agou :

« Merci Eloge Enza-Yamissi pour tous les loyaux services. Une page se tourne et une autre s’ouvre pour ta carrière sportive. »

Cher « capi », le peuple te dit une fois de plus, merci, Singuila !

 

Son parcours professionnel en clubs :

Girondins de Bordeaux (1997-2001);

La Roche Vendée (2001-02);

Olympique d’Alès (2002-03);

Nîmes Olympique (2003-05);

Estac Troyes (2005-13);

Valenciennes FC (2013-2018);

FC Annecy (depuis février 2019).

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *