Une course poursuite à Bangui

Dans la journée de mardi 22 Avril à Bangui, au niveau de la route qui sépare l’université de Bangui au « stade 20.000 places  » a eu lieu une course poursuite entre un conducteur de taxi et les gendarmes centrafricains.

Les gendarmes, après avoir su que le chauffeur possède une arme (Kalachnikov) sous son siège, demandent au gars de s’arrêter, mais ce dernier a refusé d’obtempérer. Ces pandores se lancent alors à sa poursuite depuis le centre ville jusqu’à l’université de Bangui. Ils ont ont abimé les roux du véhicules par des tirs d’armes et l’un des clients qui se trouvent à bord  du taxi est à la jambe.

Le taximan, ne pouvant plus rouler est sorti du véhicule  pour s’éclipser au milieu des étudiants. Il est parti se cacher dans les toilettes de la Faculté de Sciences Économiques et de Gestion (FASEG). Les forces de l’ordre ont fait de même en descendant de leur pick-up pour le poursuivre à pieds avant de l’attraper ainsi que son arme.

En passant les gendarmes ont donné un coup de gifle à une étudiante qui selon eux, est complice du fugitif car elle aurait refusé de montrer là où il s‘est caché.

Ainsi va Bangui…

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *