La Tabaski à la centrafricaine

Photo: leral.net

Photo: leral.net

A l’occasion de la  célébration de la fête de Tabaski, la Communauté Islamique Centrafricaine (CICA)  a convié les Anti-Balaka à se joindre à leurs frères musulmans comme au temps d’antan.

Photo: lifixew.com

Crédit photo: lifixew.com

La Tabaski ou la fête de mouton ou encore fête du sacrifice, est une manifestation religieuse et sociale très importante, un mouton est sacrifié et consommé en famille. Cette fête commémore le sacrifice d’Abraham

Ils étaient nombreux ( musulmans et non musulmans) à prendre part à cette à cette célébration. L’imam Kobine Layama, président du Comité Islamique Centrafricain (CICA) s’est dit réconforté par la présence des Anti-Balakas aux côtés de sa communauté. Pour lui, les Anti-Balakas ont prouvé que la cohésion sociale est encore possible en République Centrafricaine. Kobine Layama a expliqué que la dynamique d’ensemble visible dans le 7ème arrondissement est le résultat du travail fait par la plateforme religieuse.

« Ce que vous voyez aujourd’hui est le résultat du travail que nous avons fait dans le silence. Il est temps que cela se fasse dans les autres arrondissements, voire dans l’arrière pays, pour que la République Centrafricaine retrouve le chemin de la tranquillité, car seuls les Centrafricains peuvent apporter les solutions qu’il faut ».

La ministre de la réconciliation nationale a demandé aux habitants du 7ème  arrondissement de persévérer et d’intensifier les efforts. « Le 7ème  arrondissement est en train de devenir un modèle de la cohésion sociale à Bangui. Je demande à la population de maintenir le cap et d’intensifier les efforts en faveur de la cohésion sociale. »

« Le message du gouvernement est celui de la paix entre les communautés. Cette paix qui commence déjà à s’enraciner dans cet arrondissement. Ce qui reste, c’est que ce que nous voyons ici, musulman à coté de chrétien, puisse devenir possible dans les autres secteurs », a lancé la ministre.

La fête de Tabaski est célébrée en deux endroits à Bangui. La communauté musulmane du Km5 s’est réunie à la mosquée centrale, où la cheffe de l’Etat s’est rendue, et dans le 7ème arrondissement, où la Communauté Islamique Centrafricaine a réunie une centaine de fidèles assistés par des Anti-Balaka du secteur.

Cette initiative est à saluer. J’espère surtout qu’elle est sincère car le peuple centrafricain n’attend que ce genre d’acte de la part des protagonistes pour que règne la cohésion sociale.

Bonne fête à tous les musulmans!

Vive la paix en RCA, en Afrique et partout dans le monde!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *