Le chanteur sénégalais Metzo Diatta condamné à dix jours de prison ferme

Metzo Diatta (Crédit photo: dakar.new.com)
Metzo Diatta
(Crédit photo: dakar.new.com)

Pour avoir tenté de corrompre un policier de la circulation avec un billet de 2 000 francs Cfa après avoir grillé un feu rouge,  Metzo Diatta a été condamné à 10 jours de prison ferme.

Le musicien avait reconnu les faits lors du procès par ces termes: « Je suis conscient de l’erreur que j’ai commise. Je regrette profondément mon acte et je demande pardon à Daha Ndiaye et à toute sa corporation… Désormais, je ferai tout pour respecter davantage la police de mon pays pour laquelle j’ai beaucoup d’estime (…). Je regrette d’avoir porté atteinte au policier Daha Ndiaye et je lui présente mes excuses profondément. J’ai donné de l’argent au policier à des fins amicales ».

Selon l’Agence de Presse sénégalaise (APS) le musicien Metzo Diatta a été condamné ce jeudi 13 mars , à deux ans de prison dont dix jours ferme pour tentative de corruption sur agent de policier et non-respect des feux de signalisation.

Le chanteur devra également payer une amende de 100 000 francs et une contravention de 6 000 francs, rapporte l’APS, citant le délibéré du tribunal correctionnel de Dakar rendu jeudi.

Vu qu’il était en détention depuis dix jours, le chanteur recouvre ainsi la liberté. Selon la presse, il avait été interpellé puis placé en détention.

Avant d’entrer à la célèbre maison d’arrêt de Rebeuss où Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais est incarcéré, Metzo Diatta a perdu les rastas qu’il portait depuis 15  longues années.

En tout cas bravo au policier Daha Ndiaye qui a su défendre sa dignité et l’honneur de la police sénégalaise. J’espère que cela va servir de leçon à tous ceux qui essayeront de faire la même chose que Metzo. La dénonciation est l’une des meilleures armes de lutte contre la corruption.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *