Le cri du cœur 

Monde insensé, peux-tu soulager cette peine?

Ton argent, ta barbarie au nom d’une religion ou d’une autre,

Pourraient-ils changer le monde?

Peuple du monde étouffe ce cri ardent!

Hélas! Les richesses, la domination, l’orgueil et la division

Ne procurent pas le vrai bonheur,

Ils ne parviennent pas à satisfaire.

Face aux violences quotidiennes,

Je reste impuissant.

Ma voix et mon crayon me redonnent la force.

Oh! Que je suis misérable! Je suis perdu!

Peuple du monde, si tu veux la paix

Tu dois l’arracher, agir.

Sinon la paix s’envolera

Encore et encore.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *