Tabaski au Sénégal : un mouton à tout prix

Mouton tabaski

senego.net/2013/08/17/tabaski-2013-720-000-moutons

Le Sénégal fête la Tabaski ou fête de l’Aïd-el-Kebir communément connue sous le nom de « fête du mouton » en Afrique ce mercredi 16 Octobre. C’est la plus grande fête du Sénégal où la population est en majorité musulmane. Chaque père de famille doit tuer un mouton pour commémorer le sacrifice d’Abraham.

Le jour de la célébration de l’Aïd el-Kebir varie  géographiquement en fonction du moment où la pleine lune est observée selon les dates du calendrier musulman.

Tout le pays en particuliers la capitale Dakar est mouvementée au rythme des préparatifs: achat du mouton pour le sacrifice et habits neufs pour la famille. Mais, le mouton de fête fait l’objet de toutes les convoitises.

A Dakar précisément au Terminus de Liberté 5 non loin de chez moi, outre les bus de la compagnie de transport en commun Dakar Dem Dick et autres laveurs de voitures, le cadre abrite, en ces temps de Tabaski, des centaines de têtes de moutons à vendre. A l’approche de ce lieu, différentes senteurs titillent les narines, entre l’odeur du foin, celle de la pisse et des défécations de nombreux moutons parqués dans cet espace. L’endroit ne désemplit pas : bêlement, cris d’éleveurs, vendeurs ou autres resquilleurs, décorent l’âpre marchandage dans un bruit confus de voix nombreuses qui semble déranger personne.

La fête s’annonce très conviviale comme chaque année d’ailleurs, malgré le coût exorbitant des moutons.

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *