Centrafrique-LRA: libération de deux otages à Rafaï

Le  21 Avril dernier, les éléments de la LRA avaient promis aux populations de Rafaï et de ses environs, un retour imminent dans la localité. Choses promises, choses dues. Ils ont finalement tenu, avec rigueur, leur promesse. Cela s’est traduit par la capture d’un certain nombre d’habitants de la ville.

Dans l’après-midi du vendredi 22 Avril, ces seigneurs de guerre ont libéré parmi les personnes kidnappées, une femme et une fillette âgée de 11 ans. Comme à l’accoutumé, ces bandits armés n’ont pas dérogé à leur principe barbare consistant à torturer et à violer leurs victimes. La fillette avait subi des sévices sexuels avant d’être relâchée en compagnie d’une  dame.

La femme a raconté à ses proches, que ces écervelés (preneurs d’otage) n’étaient même pas nombreux. Il  serait au nombre de 8 dont 3 adultes et 5 enfants-soldats à couvrir le secteur, ainsi que quelques anciens otages. Cette situation a mis les habitants de Rafaï, dans une angoisse qui ne dit pas son nom. Les habitants, craignant un nième  retour de ces malfaiteurs sont dans la psychose car  ils craignent un n-ieme retours dans la localité, de ces malfaiteurs pour se venger de la mort de l’un  des leurs abattu lors d’un accrochage qui les opposaient avec et les villageois.

Les populations vulnérables de l’est et du sud-est de la RCA ne cessent d’être effrayées et attaquées, malgré la présence des soldats ougandais et américains ainsi que de ceux de la MINUSCA qui s’y trouvent.

Hier, c’était le tour des Seleka et des antibalaka, aujourd’hui la LRA prend le relais. A qui le tour demain ? Il est temps d’agir résolument pour éradiquer cette peste qui est la LRA.  Les gens en ont marre de fuir tout le temps, leurs habitations, de ne plus chasser ni cultiver le sol, comme auparavant.

Cette hypocrisie qui n’a que trop durée, nécessite vivement une action concrète de la part des autorités centrafricaines.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *