Les principes de la non-violence active

Six principes majeurs caractérisent la non-violence active. Ils sont chrétiens et ont fait l’objet de la lutte pacifique menée par Martin Luther King Jr, pour la libération des Noirs Américains aux  Etats-Unis d’Amérique. Ces principes sont indisponibles à la résolution pacifique de tout conflit violent. Ils sont la force de ceux qui croient à la réconciliation.

1.     Un esprit ferme et une âme courageuse

La non-violence active n’est pas fondée sur la lâcheté, nais sur la résistance courageuse face au mal. En effet, la fermeté d’esprit et le courage dans l’âme sont des dispositions indispensables au déploiement actif  dans l’âme sont des dispositions indispensables au déploiement actif dans la non-violence. La fermeté d’esprit rend l’homme réaliste, astucieux et clairvoyant dans ses jugements, fort et austère face à l’adversité. Tandis qu’une âme courageuse est ce qu’il y a de meilleur en une personne pour se sacrifier en vue du bien.

2.     La visée d’une communauté régie par l’amour divin

Le but recherche dans la non-violence active n’est pas dans les actions menées pour elles-mêmes, mais dans l’instauration d’une communauté régie par l’amour divin.

3.     Une résistance active aux forces du mal

La résistance active aux forces du mal et le rejet de la violence sont des actions concrètes que mènent les non-violents. Ne pas rendre le mal pour le mal, mais laisser la justice faire le travail.

4.     L’endurance d’une souffrance rédemptrice

«A votre capacité d’infliger la souffrance, nous opposerons notre capacité d’endurer la souffrance. A votre force physique ». Martin Luther KING. A travers ce principe d’action, il veut souligner qu’on gagne le cœur de l’ennemi, par la souffrance que l’on endure que par la souffrance qu’on pourrait lui infliger. En effet, il est préférable de subir l’injustice plutôt que de la commettre.

5.     L’amour au cœur de l’action

L’amour est substantiel au principe de la non-violence. Il en constitue le moteur, car l’amour est le commandement suprême de Dieu. «  Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui haïssent et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux. » (Mt 5, 43-5).

6.     La conviction que l’univers est régi par un Dieu justes

La certitude la plus indubitable des non-violents, c’est  que l’univers par un principe de la justice naturelle. Pour les croyants, c’est Dieu qui est l’initiateur et l’architecte de l’univers. Il est au cœur de l’Histoire. Il  le régit par une justice plus juste que la justice des hommes.

Ces principes d’action sont des armes à être employées pour instaurer une société de justice, de droit et de dignité humaine. Ils n’excluent pas le travail des instances judiciaires.

A l’état la justice, a nous la non-violence.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *